Brossard

La ville de Brossard a été érigée sur le territoire connu jusqu’en 1958 sous l’appellation « Corporation de la Paroisse de La Prairie ». Elle fut officiellement créée le 14 février 1958, et prit le nom de son fondateur et premier maire, Georges-Henri Brossard. À l’époque, on y dénombrait 3 400 habitants.Les armoiries dont elle se dote alors représentent un rappel de ses origines. La croix qui prédomine évoque les pères Jésuites, seigneurs de La Prairie-de-la-Magdeleine. Ils obtinrent cette concession le 1er avril 1647 de Monsieur François Lauzon, fils du futur gouverneur de la Nouvelle-France (de 1651 à 1657). La fleur de lys placée au centre de la croix témoigne des traditions françaises de notre pays. Le fond de l’écusson est de couleur rouge, signe de promesse, le rouge étant reconnu au Moyen Âge comme le symbole de la grandeur. Enfin, les flèches et les tours aux quatre coins de l’écusson rappellent Urbain Brossard, l’ancêtre des familles Brossard au Canada.

La devise : « Si je puis oultre » écrite en vieux-français et qui signifie si possible j’irai plus loin ou si je puis faire plus, renferme la promesse d’un riche avenir pour la nouvelle ville.

Le 14 juillet 1962, à l’occasion de l’inauguration de son hôtel de ville, Brossard dévoile la sculpture d’un jeune artiste québécois du nom d’Armand Vaillancourt, aujourd’hui internationalement connu. Cette œuvre, intitulée « Brossard Ville » ou encore « Hommage à la classe ouvrière » symbolise la gloire du travail et la vigueur d’une communauté par l’effort.

Le 8 août 1964, une partie de la terre no 121, qui appartenait à la ville de Brossard, est annexée à celle de Greenfield Park.

Le 4 juillet 1967, Monsieur Léon Gravel succède à Monsieur Georges-Henri Brossard comme maire de la ville.

En 1968, la ville de Brossard compte 16 200 habitants.

Le 25 mars 1978, le territoire de Brossard est agrandi par l’annexion de la municipalité de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur, dont les limites étaient enclavées dans le territoire même de Brossard. La population de la ville s’élève alors à 41 700 habitants. Le 5 novembre de la même année, Monsieur Alphonse Lepage est élu maire.

Le 24 octobre 1982, Monsieur Claude Chevrier succède à Monsieur Lepage comme maire de la ville.

En 1983, la ville célèbre ses 25 ans. Le 4 novembre, Madame Georgette Lepage succède à Monsieur Chevrier et devient mairesse de la ville.

En 1988, la ville de Brossard compte 57 441 habitants.

En 1989, Brossard fait figure de pionnière en se dotant d’une politique familiale qui sera considérée comme la première au Québec. Elle s’intitule aussi officiellement Ville multiculturelle, la première au Québec également.

Le 4 novembre 1990, Monsieur Paul Leduc succède à Madame Lepage comme maire de la ville.

Le 18 octobre 1991, Brossard inaugure son nouvel hôtel de ville.

En 1998, Brossard compte 65 927 habitants.

Le 1er janvier 2002, la ville de Brossard est fusionnée avec les villes de Boucherville, Greenfield Park, Le Moyne, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Hubert et Saint-Lambert. Elle devient l’arrondissement de Brossard au sein de l’agglomération de Longueuil, qui en compte alors sept. Madame Nicole Carrier est nommée présidente de l’arrondissement.

En juin 2004, faisant suite au résultat d’un référendum populaire, la ville est défusionnée.

Le 1er janvier 2006, la ville de Brossard est officiellement reconstituée. Monsieur Jean-Marc Pelletier en devient le nouveau maire.

En 2008, Brossard célèbre ses 50 ans et se dote d’une nouvelle politique familiale. La ville compte alors 73 041 habitants.

 

Le 1er novembre 2009, Monsieur Paul Leduc succède à M. Pelletier comme maire de la ville. Il s’agit d’un second mandat pour Monsieur Leduc.

 

En 2010, la population de Brossard se chiffre à 76 445 habitants.