Mascouche

Située à quelque 20 kilomètres au nord de l’île de Montréal, Mascouche est établie sur les bords de la rivière du même nom. Connue depuis 1722, cette appellation existait déjà au XVIIe siècle sous la forme de rivière Maskoueche ou celle de rivière de Maskouche.

Avant de devenir, la ville actuelle, le territoire de Mascouche faisait partie d’une vaste seigneurie nommée Repentigny, appartenant dès 1647, à Pierre LeGardeur. Le dernier seigneur en sera John-Henry Pangman, jusqu’à l’abolition du régime seigneurial en 1854.

La colonisation, qui débute en 1717 le long de la rivière Mascouche, voit ensuite la naissance du village et du domaine du Rapide, c’est-à-dire le domaine seigneurial de Mascouche. Viendront plus tard les concessions de la Cabane Ronde, en 1721, et du Grand-Coteau-Saint-Philippe, en 1770.

La paroisse Saint-Henri-de-Mascouche est créée en 1750 avec un premier baptême célébré le 29 décembre, par le prêtre Simon-Amable Raizenne.